A Month of French Authors/Un Mois d’Auteurs Français

 

Today for the letter N the French authors Jean-Paul Nozière and Amélie Nothomb

 

Jean-Paul Nozière is also one of these authors who write for adults and children alike. In fact, he started to write for children and teenagers more than fifteen years before his first novel for adults was published. His website is a mine of information. But it’s in French. So, here is again, thanks to Wikipedia, a short blurb about this author.

Un Eté Algérien, Nozière’s most renowned novel for teens, has received several literary awards. The story tells of the end of the friendship between two fifteen-year-old boys caught in the endless Algeria war. Over the course of one summer, they will have to take sides. Sélim will choose to join the fight for the independence of Algeria while Paul will remain loyal to French Algeria. This moving story set in Algeria in 1958 shows how historical events affect everyone, including children and teenagers. Unfortunately, this sober book, written with heart an nuance, isn’t available in English.

Through most of Nozière’s works, whether for children or adults, the themes of Algeria and its endless bloody war toward independence are recurrent.

In his well-known adult series, Les Enquêtes de Slimane, for example, Slimane, nicknamed the Arab, entered the police to understand his father’s murder, an older harki, and maybe to find his killers.

A note about the word “Harki” for anyone who has an interest in French history:

The word defines the Muslim Arabs who served as auxiliaries during the Algeria war between 1954 and 1962. It sometimes applies as well to all Algerian Muslims who supported French Algeria during the war. In France, “Harki” can apply to the repatriated French Muslims living in the country since 1962 and to their descendants born in France. The word “Harki” refers then to a social group, a fraction of the French Muslims born of Algerian descent, a distinct from other French of Algerian origin or from Algerians living in France. In 2003, French President Jacques Chirac established September 25 as the Day of National Recognition for the Harkis. On April 14, 2012 President Nicolas Sarkozy recognized France’s historical responsibility in abandoning Harki Algerians veterans at the time of war.

 

Vinca is a great groundcover plant but also a colorful spring addition when potted.

Jean-Paul Nozière a écrit pour adolescents pendant une quinzaine d’années avant de publier son premier roman pour adultes.

Son roman le plus connu pour adolescents, ou en tous cas le plus reconnu, reste “Un Eté Algérien.” L’histoire se déroule en 1957 en pleine guerre d’Algérie. Sélim et Paul sont amis d’enfance, mais l’été de leurs quinze ans marque la fin de leur amitié d’enfance. Il est tout autant impossible à Sélim de ne pas soutenir l’indépendance de l’Algérie qu’il ne l’est à Paul de ne pas défendre l’Algérie française. Ce roman sobre illustre le poids inéluctable de l’histoire sur deux adolescents dont l’amitié ne peut résister aux choix politiques que chacun prend.

Si vous voulez en savoir plus sur “Un Eté Algérien” je trouve la revue sur Ricochet très complète.

Et si vous avez un ado qui aime l’histoire, Le Ville de Marseille par Nozière est aussi un bon roman qui traite également de la guerre d’Algérie.

Les thèmes de la guerre d’Algérie et de l’indépendance sont très présents dans l’oeuvre de Nozière, que ce soit dans ses romans pour adolescents ou pour adultes.

Dans sa série Les Enquêtes de Slimane par exemple, Paul Slimane Rahali, surnommé l’Arabe, est entré dans la police pour comprendre le meurtre de son père ancien harki, et peut-être découvrir les assassins.  Depuis qu’il a démissionné de la police il vit la plupart du temps dans un camping-car, regarde des cassettes vidéo, ou se promène en VTT. Il lui arrive parfois d’exercer la profession non avouée de détective, couvert par une ancienne collègue, Florence, avec laquelle il a des relations épisodiques.

 

Extrait de “Un Eté Algérien:”

“La guerre faisait rage et je n’avais pas d’autre choix que de m’y engager pour sauver ma patrie.”

 

Early spring patches of green in Maine

Sometimes the A to Z challenge demands some modifications. I initially thought of another female author for the letter N, but Amélie Nothomb is quite phenomenal and although she was born in Belgium she writes in French, so I decided to go with her.

Amélie Nothomb’s father was a diplomat and she spent the five first years of her life in Japan. Fascinated by this country, she will later become fluent in Japanese and work a translator. Due to her father’s career Nothomb has lived in many parts of the world. Although she has now a home in Brussels she still lives all over the world where she loves meeting her readers.

Her first novel Hygiène de l’assassin or Hygiene of the Assassin in English was published in 1992 and brought her immediate success and recognition. Extremely prolific she has since then published a novel every year. Each of her novels has been a best seller in France. All are translated in English.

Her novel Tokyo Fiancée will interest anyone who has experienced any cultural and linguistic challenge. This is what the New York Times wrote about the novel, which is also a movie. Here is a review about the movie.

Fear and Trembling was awarded the prestigious Grand Prix du roman de l’Académie française in 1999 and is also adapted to the movies.

Even if you don’t speak French I invite you to visit Amelie Nothomb’s website, simply for aesthetic reasons.

Charleston, South Carolina

Si vous vivez en France vous n’avez pas pu échapper au phénomène Amélie Nothomb. Je me suis permise un petit écart car cette auteure est de nationalité belge. Mais elle écrit en français et a obtenu le Grand Prix du roman de l’Académie française en 1999 pour son roman “Stupeur et Tremblements.”

Celui qui l’a fait connaitre est “Hygiène de l’Assassin.” Ses romans sont tous traduits en de nombreuses langues, y compris en anglais et trois d’entre eux ont été adaptés au cinéma. Son site est beau et je vous invite à le visiter.

Extrait de “Stupeurs et Tremblements:”

“Récapitulons, petite je voulais devenir Dieu. Très vite, je compris que c’était trop demander et je mis un peu d’eau bénite dans mon vin de messe : je serais Jésus. J’eus rapidement conscience de mon excès d’ambition et acceptai de « faire » martyre quand je serais grande
Adulte, je me résolus à être moins mégalomane et à travailler comme interprète dans une société japonaise. Hélas, c’était trop bien pour moi et je dus descendre un échelon pour devenir comptable. Mais il n’y avait pas de frein à ma foudroyante chute sociale. Je fus mutée au poste de rien du tout. Malheureusement –j’aurais dû m(en douter- rien du tout, c’était encore trop bien pour moi. Et ce fus alors que je reçus mon affectation ultime : nettoyeuse de chiottes.”

Extrait de “Hygiène de l’assassin:”

“- Féministe, moi ? Je hais les femmes encore plus que les hommes.
– Pourquoi ?
– Pour mille raisons. D’abord parce qu’elles sont laides : avez-vous déjà vu plus laid qu’une femme ? A-t-on idée d’avoir des seins, des hanches, et je vous épargne le reste ?
Et puis, je hais les femmes comme je hais toutes les victimes. Une très sale race, les victimes. Si on exterminait à fond cette race-là, peut être aurait-on enfin la paix, et peux-être les victimes auraient-elles enfin ce qu’elles désirent, à savoir le martyre.
Les femmes sont des victimes particulièrement pernicieuses puisqu’elles sont avant tout victimes d’elles-mêmes, des autres femmes.
Si vous voulez connaître la lie des sentiments humains, penchez-vous sur les sentiments que nourrissent les femmes envers les autres femmes : vous frissonnerez d’horreur devant tant d’hypocrisies, de jalousie, de méchanceté, de bassesse. Jamais vous ne verrez deux femmes de battre sainement à coups de poing ni même s’envoyer une solide bordée d’injures : chez elles, c’est le le triomphe des coups bas, des petites phrases immondes qui font tellement plus mal qu’un direct dans la mâchoire.”

 

 

See you tomorrow with letter O!

A demain pour la lettre O!

Thank you for reading!

Merci de nous lire!

Good luck if you participate to the A to Z Challenge!

Bonne chance si vous participez au Challenge de A à Z!

Comments

  1. Everyday I am presenting a restaurant (or two) Evelyne and I recently visited.

    North Beach Bistro (Atlantic Beach, Fl): this is a nice, elegant and friendly seafood restaurant. But one of the dining rooms is located inside an art gallery which features local artists. Best way to enjoy the famous Mayport shrimps!

    — Evelyne’s husband.

  2. I went to Amelie’s website and I agree, Evelyn. It is quite striking in its layout. –Curt

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: