A Month of French Authors/Un Mois d’Auteurs Français

Two French authors for the letter W: Martin Winckler and Anne Wiazemsky

Plus Julie Wolkenstein for a small personal reason

 

Martin Winckler was born Martin Zaffran in Alger. At eight years old he returns to France with his parents. After finishing med school Martin Zaffran practices rural medicine from 1983 to 1993. In addition to being a physician he also wrote under his pen name Winckler.

Martin Winckler is an important contributor to the ongoing debate about health and health care in France. Several thousands of visitors visit his website and particularly the section contraception where he generously and honestly provides information. In his novels Winckler treats of anything related to humane health.

The Case of Dr. Sachs is the English translation of his French best seller La Maladie de Sachs.

His Amazon Author Page lists his numerous novels.

Spring hugging our Maine lake cabin

Martin Zaffran/Winckler est à la fois un médecin et un écrivain. Après avoir pratiqué la médecine rurale pendant dix ans il se consacre à l’écriture, tout en conservant un poste de médecin à mi temps. Il aborde dans ses romans la médecine et ce qui touche à la santé humaine.

Ma partenaire pour ce challenge m’a dit avoir beaucoup appris en écoutant Martin Winckler sur France Inter où de septembre 2002 à juillet 2003, il a préparé et lu chaque matin “Odyssée,” une chronique où il exprima franchement ses idées sur la médecine en France et la façon dont les séries télévisées sont diffusées par les chaînes françaises.

Son site personnel est une mine d’information sur la santé en France. La section “contraception et gynécologie” est visitée par plusieurs milliers de lecteurs et lectrices.

“La Maladie de Sachs” est son livre le plus connu du public. Il est d’ailleurs traduit en anglais.

 

Extrait de “La Maladie de Sachs:”

“Pendant dix ans d’études, j’ai appris à palper, manipuler, inciser, suturer, bander, plâtrer, ôter des corps étrangers à la pince, mettre le doigt ou enfiler des tuyaux dans tous les orifices possibles, piquer, perfuser, percuter, secouer, faire un “bon diagnostic”, donner des ordres aux infirmières, rédiger une observation dans les règles de l’art et faire quelques prescriptions, mais pendant toutes ces années, jamais on ne m’a appris à soulager la douleur, ou à éviter qu’elle n’apparaisse. Jamais on ne m’a dit que je pouvais m’asseoir au chevet d’un mourant et lui tenir la main, et lui parler.”

Extrait de “Le chœur des femmes:”

“Je me tourne vers la patiente et je m’ouvre à ses plaintes, à ses peurs, à ses pleurs, ses espoirs, ses désirs, ses échecs, ses plaisirs, je me fonds dans son air, son couplet, sa ballade, son chant solo montant du choeur des femmes.”

Extrait de “Abraham et fils:”

“Un jour, Luciane m’a demandé pourquoi souvent je ne disais rien.

Je n’ai pas su lui répondre à ce moment-là. À présent, je crois que je sais. Si je ne dis rien, c’est parce que je suis trop occupé à regarder, à écouter et à essayer de comprendre ce qu’on m’a dit. Tout le monde a des histoires à raconter. Et moi, je veux connaître toute l’histoire, alors j’écoute jusqu’au bout. Et une fois que c’est fini, je repasse l’histoire dans ma tête. Les mots ou les moments qui m’ont le plus impressionné, que j’ai le plus aimés.

Et puis, je regarde ceux qui racontent. Leurs yeux, leur bouche, leur visage, leurs mains. Je les regarde parce souvent leur corps dit autre chose que leurs mots. Ils disent oui en secouant la tête, ou parlent en regardant de l’autre côté. C’est comme s’ils racontaient deux histoires en même temps. Et souvent, je passe du temps à me demander si les deux histoires vont bien ensemble.”

 

Live from Maine. Little bud will become a leaf.

 

Anne Wiazemsky was a well-known actress before she became a writer. But writing was perhaps coded in her DNA, since Anne Wiazemsky is the grand-daughter of the illustrous French novelist François Mauriac. Although written in 1927 and 1932 Thérèse Deyqueroux and Le Nœud de Vipères, two of the many novels Mauriac wrote, were staple books in French schools when I was growing up. In fact, I read and studied both novels in middle school.

Many of Anne Wiazemsky’s books are biographies or autobiographies, inspired by her family background and her own life. Her mother is Mauriac’s daughter, and her father a diplomat born in a royal Russian family who left Russia after the Revolution.

As an actress, Anne Wiazemsky met the French film maker Jean-Luc Godard when she was still a teenager. Although twenty years stood between them they married and separated thirteeen years later. Wiazemsky wrote about their private and professional relationship in Une Année Studieuse et Un An Après.

Anne Wiazemsky also wrote about her challenging working relationship with Robert Bresson, another notorious French cineaste in her book Jeune Fille.

As an author, Anne Wiazemsky has earned a respectable reputation and several of her books have received awards. Among them the Grand Prix du roman de l’Académie française for Une poignée de gens, adapted to the movies with the author’s own screenplay.

Unless I wasn’t thorough, I only found one of her books translated in English. It is My Berlin Child that tells of her mother’s youth in war-torn Berlin. The movies that feature Anne Wiazemsky as an actress are, however, available with English subtitles. This link on Amazon lists several.

 

Still live from Maine. After snow melts, branches are found at the bottom of the lake.

 

Je n’ai pas la moindre idée de ce que c’est que d’être la fille ou la petite fille d’un auteur très connu. Est-ce un avantage ou un obstacle à devenir aussi un auteur?

Anne Wiazemsky, fille de Claire Mauriac, elle même la fille de François Mauriac, a d’abord été une actrice avant d’écrire. Elle dit que c’est un prêtre qui l’aurait encouragée à prendre la plume alors qu’elle vivait à Caracas (son père était un diplomate.)

En tant qu’actrice, son nom est associé à celui de Jean-Luc Godard, rencontré par hasard alors qu’elle n’avait pas encore vingt ans. Malgré les vingt années qui les séparent, ils se marieront rapidement après cette rencontre et resteront ensemble pendant treize ans.

Inspirés par la jeunesse de sa mère dans le Berlin déchiré de la guerre, ou encore par sa vie avec Godard, à la ville et à l’écran, la plupart des livres écrits par Anne Wiazemsky sont biographiques ou autobiographiques. 

Sa bibliographie complète est ici.

Extraits de “Jeune fille:”

“C’était le printemps et pour la première fois depuis deux ans, depuis la mort de mon père, je l’attendais avec impatience. Dans mon cahier de textes, j’avais recopié ces lignes extraites d’un roman de mon grand-père, François Mauriac: “Le bonheur, c’est être cerné de mille désirs, d’entendre autour de soi craquer les branches.” Si la première partie de cette définition m’était encore inconnue, je commençais à entrevoir la seconde : j’écoutais, j’entendais “autour de moi craquer les branches”. C’était diffus, nouveau, troublant. Cela surgissait sans raison, n’importe où.”

Extrait de “Mon enfant de Berlin:”

“Elle souhaite n’exister que par son travail depuis son entrée à la Croix-Rouge, un an et demi auparavant. Son courage moral et physique, son ardeur font l’admiration de ses chefs. Ses compagnes, parfois issues de milieux sociaux différents du sien, ont oublié qu’elle était la fille d’un écrivain célèbre, François Mauriac, et la considèrent comme l’une d’entre elles, rien de plus. Cela la rend heureuse. Elle aime ce qu’elle fait, la nécessité de vivre au jour le jour.”

Extrait de “Une poignée de gens:”

“Puis les sanglots et les larmes s’apaisèrent et l’étreinte des frères se relâcha. Micha recula pour s’essuyer le visage avec un pan de sa chemise. Brisé par le vin et l’émotion il avançait de biais, tel un ours. Nathalie, encore sous le choc de ces récits, lui tendait son mouchoir. Micha contempla avec curiosité le joli petit morceau de soie brodée aux initiales de sa belle-soeur et le lui rendit. C’est une nappe qu’il me faudrait, dit-il.”

 

And I am adding the name of Julie Wokenstein, only because she’s teaching comparative literature at the University of Caen where I also studied the same subject, before pursuing at the Sorbonne in Paris.

J’ajoute le nom de Julie Wokenstein, seulement parce qu’elle enseigne la littérature comparée à l’université de Caen où j’ai aussi étudié ce sujet, avant de continuer mes études de lettres à La Sorbonne.

 

 

See you tomorrow with letter X!

A demain pour la lettre X!

Thank you for reading!

Merci de nous lire!

Good luck if you participate to the A to Z Challenge!

Bonne chance si vous participez au Challenge de A à Z!

Comments

  1. Everyday I am presenting a restaurant (or two) Evelyne and I recently visited.

    411 West (Chapel Hill, Nc): not too many W places where we have been; we know a couple of Japanese restaurants I could mention but it would give them an undeserved attention. On the contrary, 411 West is a very decent and convivial Italian restaurant serving fresh seasonal pasta and pizza from their wood-burning oven. Close to a plethora of independent bookshops on the animated Franklin Street next to UNC.

    — Evelyne’s husband.

  2. I’m over here with a sorta smirk on my face, wondering why when I ask my husband why he’s quiet, he doesn’t present with charming phrases like ‘je repasse l’histoire…” I like that writing, that excerpt. I’d need to read it in French no doubt.

  3. I envy the English for its strong verbs but I also see why French is still considered very special. Even for me, a native speaker, I’ve found several of these extracts along the month of April extremely moving. So yes, you could try to read Martin Winckler in French and switch to English if it gets too challenging since his most notorious work is translated. Again, thank you for your visits, Joey.

  4. I should peek in my inbox (since I’m late catching up) to see if you used Martin Zaffran for ‘Z’

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: