A Month of French Authors/Un Mois d’Auteurs Français

Today for the letter R the French authors Patrick Raynal and Léonor de Recondo

 

Patrick Raynal is a man who wears many hats. Born in Paris in 1946 he’s a novelist who writes primarily for adults but has also published two novels for teenagers, a journalist, and an editor.

In 1989 he wrote an extensive story about the American writers James Crumley, Jim Harrison, Tony Hillerman, and Richard Ford for the French magazine Télérama. During this American trip, he discovered the city of Missoula, Montana, home to numerous writers, and brought it to the attention of his readership.  Raynal is considered one of the best French experts on American literature.

From 1991 to 2004 he was in charge of the infamous Série Noire collection, where you can find the best noir literature in France. Raynal has also contributed to the series Le Poulpe that Jean-Bernard Pouy (letter P) created and was one of the scenarists for the movie.

The city of Nice, where Raynal was once a university student, is often the setting of his novels.

Tucked in an alley in Charleston, South Carolina

Patrick Raynal est un homme de multiples talents. Son nom est associé à la fameuse Série Noire de Gallimard. Il en fut le directeur de collection entre 1991 et 2004. Mais il est aussi un auteur de romans noirs et considéré comme l’un des meilleurs spécialistes de la littérature américaine en France.

En 1989 ce fut en effet Raynal qui proposa à Télérama un grand reportage sur les auteurs américains James Crumley, Jim Harrison, Tony Hillerman, et Richard Ford. Au cours de ce voyage sur le sol américain Raynal découvrit la ville de Missoula dans l’état du Montana. Une ville toujours située sur la carte littéraire des Etats Unis à ce jour.

En plus de ses nombreux romans pour adultes Raynal a écrit pour la jeunesse et a contribué à la série Le Poulpe. Considérant le nombre de grands noms qui ont participé à cette collection je me devrais sans doute d’en lire au moins un 🙂

 

Extrait de “Le Poulpe: Arrêtez le carrelage:”

« A Plouhinec, il s’engagea sur la route de Kerletu dans un état voisin de l’éblouissement. Tout était net comme si l’éternité avait choisi ce coin pour y établir une tête de pont. Les mouettes faisaient du surf sur les courants d’air en insultant copieusement tous les culs de plomb qu’elles croisaient et Gabriel se mit sérieusement à douter de son instinct. Comment ne pas croire à l’innocence dans un paysage dont la géométrie variable est façonnée par le ciel, le vent et l’Océan ? »

Extrait de “La clef de seize:”

“La première chose que j’avais vue, il y a plus de dix ans, c’était les palissades qu’on installait autour des bidonvilles pour les soustraire à la vue des touristes. Je m’étais alors juré d’abattre toutes les palissades de la ville. Un serment aussi débile que l’adolescent attardé qui l’avait prononcé.”

 

University California, San Diego

Born in 1976, Léonor de Recondo was already a renowned violonist before becoming a novelist. She studied music at the New England Conservatory of Music in Boston where she was the solo violonist during the three years she spent there. Back to France her musical career exploded and she has since then recorded several albums.

After the publication in 2010 of La Grâce du cyprès blanc, her first novel, she has become a favorite among young female French authors. In 2012 she publishes Rêves oubliés, a story that tells of a family’s exile in 1939, the beginning of the Franquist period in Spain. I put this novel on my to-read because I usually like historical fiction.

Pietra viva, published in 2013, is another historical fiction novel about Michelangelo’s life and work. Readers and critics alike praised the novel.

Amours, published in 2015, won two literary awards. The novel set in 1908 in Touraine offers the portrait of two women linked by one child. Biological for one and adoptive for the other. It is also a novel about the French bourgeoisie of the early 20th century and of the roles women were expected to play.

None of Léonor de Recondo’s novels has been translated in English.

 

Wall vegetation will always capture my eye. Still in Charleston, SC

Acceptée au prestigieux conservatoire de musique de Boston elle fut le violon soliste pendant trois ans Léonor de Recondo est une musicienne talentueuse qui a produit de nombreux enregistrements.

Elle devient une romancière avec la parution de son premier roman La Grâce du cyprès blanc, publié en 2010. Rêves oubliés, son second roman, évoque l’exil d’une famille lors de la montée du franquisme en 1939. Pietra viva est un portrait du grand artiste Michelangelo, tandis que Amours est celui de deux femmes aux prises avec leur propre destinée et celles des femmes au début du 20e siècle. J’ai trouvé cet article dans l’Express à propos de ce dernier roman.

Pour plus d’information sur Léonor de Recondo, je vous propose son éditrice, Babelio, et Wikipedia.

 

Extrait de “Rêves oubliés:”

“Qui a décidé qu’un pays commençait là et finissait ici? Pourquoi se détestent-ils tous?”

Extrait de “Pietra viva:”

“Le sculpteur, aux mains douées d’un rare pouvoir, n’est pas dupe et se plaît à dire à ses semblables : ” Ne regardez pas mon visage, il est laid. Regardez plutôt mes mains ! Elles sont si puissantes qu’elles façonnent la réalité, qu’elles donnent vie à la pierre. Dans le sillon creusé par mon ciseau, les veines du marbre se gorgent de sang.”

Extrait de “Amours:”

“Là, les familles se rencontrèrent et se jaugèrent. Tout le monde présentait bien, les mentalités s’accordaient, les portefeuilles aussi. Une ébauche de contrat fut discutée entre hommes, et la date du mariage arrêtée à deux mois plus tard.”

 

 

See you tomorrow with letter S!

A demain pour la lettre S!

Thank you for reading!

Merci de nous lire!

Good luck if you participate to the A to Z Challenge!

Bonne chance si vous participez au challenge de A à Z!

Comments

  1. Everyday I am presenting a restaurant (or two) Evelyne and I recently visited.

    Rappahannock (Richmond, Va): Chef Dylan Fultineer proposes a unique farm-to table experience. They have a beauifil, huge raw bar offering oysters from their very own Rappahannock Oysters farm. Lively ambiance with nice wines and cocktails too.

    — Evelyne’s husband.

  2. Don’t know Patrick Raynal, Evelyne, but Peggy and I have read most of Tony Hillerman’s books. –Curt

  3. Your A to Z series is really a book! Thanks so much for all these introductions.

    • Oh, thank you, Susanna. I knew some of these men and women, but without the help of my friend from France I would have missed a few letters, or my list would have been less contemporary. My only issue is to see my reading list getting longer almost every day 🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: