Déjà Vu

photo(180)

Tous les ans entre la mi décembre et la mi mai, un nombre important de femelles phoques viennent mettre au monde leurs bébés au creux d’une crique au cœur de la Jolla, à quelques kilomètres du centre de San Diego.

photo(178)

Jusqu’à une date récente La Jolla Children’s Pool ou Casa Beach restait ouverte au public pendant cette période. Et j’y suis descendue tous les jours pendant une semaine de printemps en 1994 avec mes deux filles âgées de quatre et trois ans et leur petite sœur qui venait de naitre.

Mon mari travaillait alors sur un projet à San Diego et j’avais pu exceptionnellement l’accompagner.

Un escalier en colimaçon était le seul accès à la crique où se reposaient les phoques avant ou après la naissance de leurs petits.

Ma fille de trois ans était particulièrement fascinée et se dépêchait de descendre, alors que je portais poussette et bébé à bout de bras, attentive à ne pas manquer une marche.

Le temps était magnifique, frais mais ensoleillé, et pendant que mon bébé dormait, ses sœurs jouaient dans le sable, suffisamment loin des phoques pour ne pas les importuner.

En fait, de temps en temps, l’une des mères levait la tête et j’aurais juré qu’elle réalisait qu’une autre mère avec un bébé profitait de cette petite plage à l’écart des rues plus animées.

Dès le premier jour j’avais remarqué un homme et une femme aux cheveux blancs assis sur une serviette de plage. Ils se passaient en silence, comme le font les couples qui se connaissent si bien que les mots entre eux sont inutiles, une paire de jumelles pour observer les phoques.

Nous n’avions échangé qu’un sourire et cependant le troisième jour l’homme me proposa d’aider mes deux filles à descendre l’escalier qui ce matin là semblait glissant.

« Ma femme et moi sommes impressionnés par vos petites qui se débrouillent si bien, » me dit-il, « mais pour être francs vous nous faites plutôt peur avec la poussette et le bébé. Alors si nous pouvions vous aider, ce serait avec plaisir. »

En fait nous nous débrouillions très bien toutes les quatre, mais il semblait si content de me rendre service que je lui ai passé mon sac bourré de tout ce que les mamans de jeunes enfants trimbalent avec elles comme si ce sac faisait partie de leurs corps. Et il a aidé mes deux plus grandes à rejoindre la plage.

« Et puis, » a ajouté sa femme, « les phoques peuvent être agressifs lorsqu’elles sont enceintes ou viennent d’accoucher. »

Je comprenais très bien les mamans phoques et elles sans doute aussi car à aucun moment il n’y a eu la moindre velléité d’agression.

photo(179)

Les années ont défilé…

Et ma mémoire qui se ballade entre passé et présent, ne retrouvant quasiment rien de La Jolla des années 90, s’accroche à cet escalier de pierre qui serpente vers la crique où reviennent invariablement les futures mamans phoques entre décembre et mai.

A deux pas de UCSD (University California San Diego) où le bébé qui dormait dans la poussette prépare maintenant son Master.

 

Un peu plus sur cette crique…

Et puis quelques photos prises au cours d’une ballade à Balboa Park, le Central Park de San Diego.

photo(185)

photo(187)

photo(186)

photo(184)

photo(182)

photo(183)

 

Comments

  1. très joli souvenir, bien écrit, comme toujours

  2. I had a bit of a laugh with this one Evelyne. Whenever I see one of your French posts, I copy the URL (from Firefox) and paste it into Chrome, where I wait for Google to ask if I want to translate the page. It’s not perfect, but it gives me a good sense.

    Google translated the title as: “Already seen” – which I took to mean “you’ve already read this post” – which of course would only make sense first thing in the morning. It took a few seconds to realize that that is what it got from “deja Vu”

    I enjoyed the story. I think there is a bond between mothers, regardless of species. I also appreciate the memory job for Balboa Park. I enjoyed a nice visit there about 15 years ago.

    • Ha ha this Google translator can be funny, moreover because déjà vu is used in English. Balboa Park is huge and I like the fact that you can explore small sections at your own pace. The museums are great too and of course they have added little coffee shops everywhere, which allows visitors to linger. See you on your blog. My trip has kept me away from reading other blogs. 😊

  3. judithworks says:

    We occasionally have seals on the beach near our home – the babies are so cute!

  4. Evelyne, check that story: just after we left, a sea lion went for breakfast in that La Jolla restaurant!
    http://www.nytimes.com/2016/02/06/us/a-hungry-sea-lion-wanders-into-a-restaurant.html

  5. I miss La Jolla… 🙂 en décembre-dernier, on était à San Francisco, où nous avons revu les seals… après qqs jours à Death Valley, Napa, Bodega Bay… ah, la belle Californie!!! ❤

    • Merci pour ta visite et commentaire, Melanie. J’ai vu en effet que tu avais fait un petit tour en Californie. Belle en effet et La Jolla et San Diego restent des destinations super plaisantes. Et les seals et sea lions sont toujours un plus quand on visite. A plus tard.

  6. What a charming story. I could just see it all in my mind.

    • Thank you, Marilyn. I love it when past and present cross paths. That day I was there and here. Loved it. If you click on the link three comments above yours, you’ll see an adorable story that happened when we were in San Diego, but didn’t see it happening. Too bad.

  7. Beautiful photos of one of my favorite places. I’ll need to translate and read all about your trip.

    • Thank you, Claire. Basically my blog post tells of a trip to San Diego many years ago when my daughter who is now living there was a newborn. We stayed in La Jolla for a week while my husband was working on a project on the UCSD campus. Every day I walked to the cove and carried my baby in her stroller down the set of stairs with her two older sisters. An old couple saw me and insisted to help me. They were concerned that my two daughters would get too close to the seals who had just given birth or were almost ready to deliver their pups. In fact the seals ignored us and whenever one of the moms looked up I had the feeling she knew I was a mom too. It was pretty cool!
      Now that my daughter lives and works in San Diego it will give me more opportunities to visit. San Diego has always been a favorite of mine, but knowing people who live there makes it more real and even more attractive. And Balboa Park is a great asset.
      See you soon on your blog!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: