Merci, Thanksgiving

photo-25

A l’approche de Thanksgiving (affectueusement aussi appelé Turkey Day), les américains ne parlent que de cuisine et de diners. Début Novembre on voit apparaître des pommes de terre de toutes formes, couleurs et espèces, idem pour les courges, et les légumes verts. Noix de pécan et cranberries se poussent du coude dans les grands bacs à l’entrée des magasins. En fait, pendant les quelques jours qui précédent Thanksgiving le rayon fruits et légumes est pour une fois plus fréquenté que le rayon chips et sodas. On voit même des haricots verts, en français dans le texte.

 

photo-34

Le weekend de Thanksgiving aux States c’est un weekend rouge de départ en vacances en France. Et on n’a pas bison futé.
Les fêtes de fin d’année en comparaison? Piece of cake (les doigts dans le nez) et c’est normal puisque beaucoup d’américains ne fêtent pas Noël.
Alors que Thanksgiving qui n’a aucune connotation religieuse et commerciale, puisqu’on n’échange pas de cadeaux ce jour là, seulement de la gratitude pour la vie, est célébré à travers tout le pays.

Une fois par an tout le monde mange presque à la même heure, presque les mêmes plats. Je schématise un peu. Chaque famille a ses traditions et ses plats favoris. Mais il reste qu’un diner typique est composé d’une dinde rôtie et farcie, de légumes verts, de purées variées (pommes de terre, patates douces, navets, brocolis), de gelées de cranberries, de tartes au potiron, aux pommes, aux noix de pécan.

Après toutes ces années aux US, ma famille cuisine davantage à l’américaine qu’à la française, mais comme je suis très desserts je reste toujours un peu sur ma faim. Ironie à part, les desserts américains sont pour moi encore un peu trop gros et un peu trop sucrés, surtout après un repas.
Mais pour Thanksgiving je me laisse aller et je fais toujours un dessert nouveau pour cette occasion.

Cette année j’hésite encore entre le Chocolate-Pumpkin Marble Cake (version décadente de notre bon vieux gâteau marbré français), les Pear Cranberry Crips (servis en petits ramequins individuels) et leur Ginger Crème Anglaise (je suis accro au gingembre depuis que je l’ai découvert dans le Chinatown parisien du début des années 80). A moins que je ne craque pour le Cranberry Pumpkin Upside-Down Cake, adaptation libre de notre Tarte Tatin.

A Paris, je raffolais des cheesecakes de Joe Allen aux Halles. Je m’en suis un peu fatiguée, maintenant qu’ils figurent sur le menu de n’importe quel restaurant américain. Sauf de leur version au thé vert qui est plus légère et plus contemporaine. Le Bavarian Apple Cheesecake (c’est bon pour la santé puisqu’il y a des pommes) est un standard chez moi. Au menu figurera, c’est sûr, mon Orange Ribbon Cheesecake qui a fait ses preuves au cours de toutes sortes de diners. Vraiment beau et super bon aussi.

photo(162)
Mon cœur oscille un peu plus vers la France ces derniers temps, et je suis tombée sur une recette de Tarte aux Poires et Mascarpone qui me met l’eau à la bouche et qui serait sans doute parfaite. Un Thanksgiving avec un je ne sais quoi de français, me parait proche du repas idéal.

photo-335

J’ai un côté un peu brouillon et au fil des années j’ai amassé des dizaines de recettes que je garde dans de vieilles chemises en bristol. Au départ c’était du provisoire. Mais vous savez ce que l’on dit du provisoire…
Alors quand je me perds dans toutes ces recettes, un peu passées par le temps, mal classées par manque de temps, la petite madeleine de notre ami Proust ne tarde pas à se montrer.
Ce soir j’ai retrouvé une page arrachée dans un numéro spécial Thanksgiving du magazine Parents du milieu des années 90. Je sais pourquoi j’ai craqué. Je craque encore.

Ce gâteau super adorable côté déco et super facile à réaliser côté pâtisserie a toujours eu un succès fou auprès de mes enfants et de tous les enfants en général.
Je suis tentée…

photo(161)

Sans doute parce que ce bond en arrière me donne l’illusion d’un passé doux et paisible. Parfait. Comme sans doute beaucoup de gens en France pensent à la période pré-attentats avec une envie terrible de la revivre. Mieux. Plus à fond. Plus conscients.

La violence qui est tombée sur Paris le 13 novembre ne peut que me rappeler le 11 septembre 2001 aux Etats Unis. Deux mois plus tard, ce diner annuel de Thanksgiving qui symbolise famille et partage était empreint de chagrin et d’inquiétude aussi. Nous savions tous que quelque chose avait irrémédiablement changé. Et dans ma famille nous avons davantage réalisé la fragilité de la vie et l’importance de la vivre avec amour.

Amour des siens, de nos amis et des autres. Mais aussi de la vie en général.

Quand jeudi, le jour de Thanksgiving, je lèverai mon verre à la santé de ma famille, je le lèverai aussi à mon pays natal que je remercie souvent silencieusement pour m’avoir appris à partager autour d’une table bien plus que de la nourriture. Ces petits moments qui la rendent belle, lui donnent un sens, et repoussent la violence et la haine. L’essence même de la vie.
Happy Thanksgiving que vous le fêtiez, ici ou ailleurs.

 

photo-30

P.S. Si vous voulez en savoir un peu plus sur ce qui se passe sur les tables américaines le jour de Thanksgiving

Comments

  1. judithworks says:

    This article is truly lovely and loving

  2. Good food, good friends, and things to be thankful for. –Curt

  3. A happy Thanksgiving to you Evelyne. I’m grateful our paths have crossed. Hugs.

  4. Sounds like a great dinner at your house 🙂 Cheesecake is my favorite of all sweets. I never miss an opportunity to eat one!

    • We all like to cook and bake. And we LOVE to eat good food prepared at home. I like the cheesecakes with a little something different, but I agree that they represent the US in the dessert department. Have a Happy Thanksgiving!

  5. comment te remercier, Evelyne , pour toute cette douceur sucrée et délicate? …Comme le dit Véro sur FB, on aurait bien besoin ici d’un Thanksgiving, sans religion et sans commerce; un beau et délicieux repas plein d’amour, avec ceux qu’on aime. Alors je partage, sur FaceBook, ton article, pour que ta gentillesse et ta foi en la vie circule largement. Et je t’embrasse

    • Merci, Simone. J’ai souvent pensé qu’un diner de ce genre serait super en France. L’histoire culturelle entre les deux pays est différente, mais il est vrai qu’un jour férié sans raison religieuse ou politique, centré autour d’un diner assez similaire chez tous les américains aide sans doute à renforcer les liens entre les citoyens d’un même pays. Je t’embrasse aussi, en espérant que l’ambiance est un peu plus optimiste en France.

  6. Joyeux Thanksgiving! 😉 Potatoes of all kinds I can get behind… it’s when they start putting marshmallows in them that I get frightened!!

    • Oh yeah they can be wild our American fellows. Especially with marshmallows. I keep them for S’Mores. Do you celebrate with American friends in your lovely European corner?

      • They are known for playing fast and loose with their marshmallows! 😉 I have done a couple of times, but no particular plans this year, it’ll just be another Thursday!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: