Un Thanksgiving Pas Comme les Autres

photo-335

Je pensais vous offrir pour Thanksgiving un billet léger avec au menu…mon menu de Thanksgiving.

Parler cuisine m’a semblé inapproprié. Vanter les talents de mon mari Grand Chef et les miens (un peu plus modestes) de pâtissière franco américaine m’a paru déplacé. Disons que le cœur n’y était plus complètement.

Peu importe notre opinion sur la décision du grand jury de ne pas inculper le policier de Ferguson dans la mort de Michael Brown, personne aux Etats Unis ne peut ignorer que les conséquences sont profondes.

Dès la seconde où les news ont annoncé le résultat des délibérations, les rues de Ferguson s’embrasaient. A Los Angeles où je me trouvais lundi soir, des dizaines de voitures de police bloquaient les sorties jugées à risque sur la Highway 10. LAPD se préparait à ne pas revivre un deuxième Rodney King.

L.A. m’était une ville complètement inconnue début 1992. Je déchiffrais encore les journaux, mon dictionnaire à la main. Je m’en souviens cependant encore.

Depuis ce printemps sanglant beaucoup de chemin a été parcouru et il serait triste de ne pas le réaliser. Mais il serait aussi naïf de croire que nous sommes arrivés.

En ce long week-end de Thanksgiving où des millions d’américains se retrouvent en famille et entre amis pour partager nourriture et moments de simple bonheur, dans la paix de leurs maisons, la violence qui s’est emparée de Ferguson dès lundi soir et les manifestations d’opposition qui ont suivi dans de nombreux états américains ne correspondent pas à l’image paisible que l’on voudrait avoir de cette célébration.

Alors que Thanksgiving rassemble, les jours qui l’ont précédé divisent.

Si mon billet devait vous mettre l’eau à la bouche avec mon menu de famille, le titre reste cependant celui que j’avais prévu.

Ce Thanksgiving n’est en effet pas comme les autres. Ma petite vie a aussi changé depuis que mon fils est à l’université. Tout changement est accompagné de sentiments mitigés. Après quatre enfants proches en âge, j’ai besoin d’un peu de temps pour apprécier le calme qui m’entoure. Une machine à laver par semaine et encore. Un lave-vaisselle si vide que vraiment laver à la main va plus vite. Quand suis-je allée faire un plein de courses? Je veux dire, un vrai plein avec des maxi boites de céréales, des kilos de bananes et des pots d’un kilo de confiture de fraise?

Davantage de temps pour lire et écrire sans être interrompue et davantage de temps pour rêver aussi sont les vrais cadeaux que nous offrent nos enfants quand ils partent à l’université.

Et puis la surprise de changer de rôle et d’être l’invitée à la place de l’hôtesse.

Pour la première fois Thanksgiving se déroulera cette année chez l’une de mes filles.

Ce n’est pas mon premier Thanksgiving et vous pouvez lire ici et , si le cœur vous en dit, pourquoi j’aime tant cette fête.

En tant que parent on transmet parfois toutes sortes de choses à ses enfants sans vraiment s’en rendre compte.

Alors que ma fille nous invite et que chacun d’entre nous a contribué à la création de notre menu, je surprend mes enfants à parler entre eux de ce qui se passe à Ferguson et sur les campus de leurs universités. Je me surprend à être heureuse (un peu fière aussi) de réaliser que pour eux aussi Thanksgiving est bien plus qu’un jour férié.

D’une fête qui a d’abord laissé leur maman perplexe alors qu’elle se demandait à quoi pouvait bien ressembler des yams et si la gelée de cranberries en boite c’était vraiment mangeable, mes enfants ont retenu l’essentiel.

Yams

cranberryjelly

Un pays développe une histoire autour d’évènements collectifs. Il est difficile de faire l’unanimité quand une nation est composée de cinquante états si différents géographiquement, socialement, et économiquement.

Thanksgiving est sans doute ce rare jour où tous ceux et celles qui vivent aux Etats Unis partagent pour vingt quatre heures ce sens d’unité si unique à ce pays et expriment collectivement leur reconnaissance.

Ce Thanksgiving 2014 n’est pas comme les autres.

Il est difficile de faire comme si de rien n’était, de prétendre que nous sommes vraiment unis, et de prononcer des mots habituels de gratitude et de reconnaissance.

Si à la place nous exprimions nos vœux pour que notre marche vers cette unité continue sans relâche ?

Où que vous soyez, je vous souhaite un Thanksgiving de paix.

 

photo-337

 

P.S#1. Dans mon roman Chronicles From Château Moines Scott questionne la guerre du Vietnam et se bat avec ses moyens de pré ado pour combattre la violence, alors que Sylvie se demande si on doit d’abord être en paix chez soi pour parler de la paix dans le monde.

P.S#2. Pour terminer sur une note légère, je confirme les réels talents culinaires de mon mari. Un vrai Chef. Et je travaille toujours sur mes talents de pâtissière franco américaine.

 

 

 

 

Comments

  1. I’m sure you will have a lovely Thanksgiving with your daughter, Evelyne.
    I’ll share my personal tradition — Though in recent years I rarely remember to write in it, about 10 years ago i began keeping a gratitude journal. No matter that i forget to write in it on other days, i make a point of doing it on Thanksgiving. I list a few or many things for which i feel true gratitude. And while doing it, i really focus on *feeling* the gratitude fully.
    I guess it sounds “smarmy” but it means a lot to me.
    Huge hugs! 🙂

  2. Happy Thanksgiving Evelyne 🙂

  3. Have a great time with your daughter. Being a guest for Thanksgiving isn’t such a bad deal 🙂

  4. Bon Thanksgiving, Evelyne…Je sens de la tristesse dans ce post; chacun de nous, où que nous soyons, nous désolons de ce qui désunit, dans le monde, un pays, une ville ou une famille. J’écoute les infos, il y a Ferguson, et l’embrasement ailleurs, la traînée de poudre, il y a tant et tant de choses que nous ne voudrions ne plus voir, entendre…Et puis comme je comprends ta mélancolie de ce temps où les enfants partent du nid. Je vis ça comme toi : lave-linge et lave-vaisselle en vacances, courses allégées, mais le silence dans la chambre, tout ce que nous, les mères, avons porté sur nos épaules et qui s’en va, nous laissant un peu désorientées…
    Je t’embrasse !

    • Merci beaucoup pour ce super commentaire! Nous avons passé un très joli Thanksgiving, à l’abri du tumulte. Parfois c’est bien de se tenir à l’écart pour écouter sa famille. Tous ensemble pour quelques jours c’est super! Je suis certaine que tu comprends le sentiment du nid vide. Mais il y a du bon qui va avec aussi, notamment les discussions adultes avec les enfants.

  5. J’allais dire happy thanksgiving, mais peut être que peacefull est plus approprié.

  6. Une très belle fête à toute ta famille 🙂

  7. Ton billet est vraiment très beau. Quand tu dis que Thanksgiving rassemble là où les jours qui l’ont précédé ont divisé, on ne peut être plus juste. Même de ce qui nous arrive, en France, c’est réellement triste, et oui rageant aussi. Je m’intéresse beaucoup à cette partie de l’histoire des US, et c’est encore pire de comprendre tout ce que cela représente pour tous ces gens.
    Si cette fête rassemble autant, il en faudrait tous les jours. Je suis persuadée que la seule issue à ce qui se passe en ce moment, dans tous les domaines, c’est en rassemblant les gens qu’on trouvera un solution. Il faudrait faire quelque chose, ensemble, à très grande échelle, mais c’est à croire que l’homme a perdu cette capacité.. Bref…
    En attendant, je te souhaite une très belle fête chez ta fille. Happy Thanksgiving to all of you. Je t’embrasse.
    Mary

    • Je sais ton intérêt pour la litérature américaine et je suis certaine que tu comprends mieux que beaucoup les raisons derrière nos problèmes ici. Je suis confiante dans le pouvoir des gens plus jeunes (comme mes enfants) pour changer notre monde et lui faire prendre la bonne direction. Vraiment leur vision du monde est belle. Alors tout espoir est permis. Notre Thanksgiving s’est super bien passé alors je suis contente. A plus tard sur ton blog.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: