Fête des Mères à l’Américaine

photo-164

 

Aujourd’hui c’est la Fête des Mères aux Etats Unis.

Avec Thanksgiving, je pense que la fête la plus célébrée ici c’est Mother’s Day.

Il y a exactement vingt-trois ans je passais ma première Fête des Mères américaine dans l’un des hôpitaux de San Francisco. J’étais arrivée depuis moins de cinq mois aux US. Bébé Américain Numéro 1 venait au monde et mon mari et moi fêtions son arrivée en compagnie d’une cannette de Coca, remplaçant le champagne de la naissance de Bébé Français. Je n’avais pas bu le champagne à Paris mais j’ai avalé le Coca à San Francisco, moi qui n’en bois jamais. Il faut dire que Bébé Américain était arrivé peu de temps avant minuit et que les cuisines de l’hôpital étaient fermées. J’avais très faim. L’infirmière n’a trouvé qu’un distributeur dans le couloir. Rien à manger mais of course du Coca.

Qui aurait pu trouver un cadeau plus symbolique pour fêter Bébé Américain Numéro 1? Et puis, quoi de mieux aussi qu’un bébé le jour de la Fête des Mères ?

L’infirmière au Coca Cola, super sympa mais très business, suggéra un retour chez nous en pleine nuit. Je rêvais de mon frigo plein tellement j’avais faim. Mon mari flippait à l’idée de rentrer avec un nouveau né et une maman encore un peu sous le choc. Basé sur sa paleur, j’acceptais de passer la nuit à l’hôpital.

Quand le lendemain il revint me voir avec notre petite fille de seize mois, en bon français qu’il était encore, il suggéra de l’emmener déjeuner avant que je ne quitte l’hôpital.

Parce que notre petite adorait les lions de mer du Fisherman’s Wharf, il l’emmena dans un restau du port où elle mangea son premier shrimp cocktail – sans la sauce cocktail.

Elle, en bonne petite française, dévora toutes ses crevettes et se montra exemplaire. Adorable et souriante, elle avait conquis les californiens dès son arrivée. J’avais, grâce à elle, été à mon tour conquise par l’amabilité – certains diront curiosité – des locaux.

Mais ce jour là, mon mari ne reçut aucun « how are you ? », aucun sourire, et aucun compliment sur le comportement parfait de sa fille.

photo-161

Ce n’est qu’après l’entrée de mes enfants à l’école élémentaire que j’ai réalisé à quel point la Fête des Mères est sacrée aux Etats Unis.

Mon mari était passé pour un voleur d’enfant, un homme cruel qui ne laissait pas la mère de sa petite fille passer ce jour béni en sa compagnie.

Les temps ont changé et les familles se définissent aujourd’hui sans règles ni directives. Cependant la Fête des Mères reste ici une journée spéciale.

Tout le monde vous souhaite « Happy Mother’s Day » pourvu que vous soyez en compagnie d’un enfant et vous traite comme une reine défiant le principe d’égalité pour tous. Cafés, bistros et restaurants servent un brunch Special Mother’s Day. Sans réservation il est impossible d’avoir une table dans un établissement décent. Des fleurs décorent toutes les tables et des bouquets sont vendus à tous les coins de rue.

Certaines mamans – cela me surprend encore un peu – se voient offrir une journée de solitude. J’ai vu mes amies partir en montagne ou en canoë, seules le jour de la Fête des Mères. J’aime le passer avec mes enfants.

Société de consommation oblige, le shopping bat son plein. Vendredi alors que je faisais des achats pour l’anniversaire de Bébé Américain Numéro 1, le caissier m’a donné un coupon de $5 de rabais Special Mother’s Day.

En fait,  je pense que pour ne pas être politiquement incorrect, la consigne était de donner le coupon à toutes les femmes.

Business business, il n’est applicable qu’après Mother’s Day.

photo-162

Peu importe les festivités et les rites de chacun, une pause, légère comme le souffle d’un enfant, se pose sur ce pays qui ne dort jamais, le jour de la Fête des Mères.

Comme les USA ne veulent que personne n’oublie sa maman, elles sont toujours célébrées le second dimanche du mois de mai.

Bonne Fête des Mères si vous vivez dans un pays où elles sont célébrées ce dimanche. Pour les autres,  je vous souhaite par anticipation une belle journée, quand ce sera votre tour de prendre votre petit déj. au lit et de vous noyer dans des bouquets de fleurs.

photo-144

 

 

Comments

  1. Qu’il a été étrange, elle “suggéra un retour chez nous en pleine nuit” ! Quelle folie ! Were there other pregnant women queuing up outside the hospital’s front door ???

    • Actually yes, there was a sudden rush of mothers to be. That could explain the fact that the nurse wanted me out. But I was also doing great and it was my second baby. The nurse was kind but I agree that after delivering in France it was quite a change. Thank you for writing in French, too. I appreciate your visit and effort.

      • Whenever we were in France or Italy, we found the natives absolutely gorgeous about my horrible attempts on their languages ! You would have heard, your teeth gritted, that the French are ‘rude’ to foreigners ? – we never had a rude word or an unkind expression from a single one, in four visits to your SUPERB and WONDERFUL country.

  2. allez comprendre pourquoi en France c’est dans 2 semaines ?
    Happy Mother’s day to all the mothers in the world

  3. I wish I could reply with any talent in french, but I just have to say that I love reading your french posts, it keeps me up on the language, and it’s fun to see the perspective of an ex pat that’s living in America!

    • You are too kind, Katie, to read my French prose. I want to take the opportunity to tell you how much I admire your enthusiasm and your guts when it comes to embracing the new publishing tools. Truly inspiring. See you soon on your blog.

  4. It is the only time my son ever gives me a present. Not on my birthday or Christmas….but he will Mother’s Day. I think he is very much stuck on himself. Chuckle, chuckle.

    ♥ღLinda
    http://coloradofarmlife.wordpress.com

  5. En Belgique c’était également le même jour! Bonne fête en retard! (fou de voir qu’on vous rembarque à la maison si vite après une naissance!!!!!!)

    • Merci Mademoiselle Mummy pour votre visite. J’ai lu en effet que d’autres pays fêtent les mamans le même jour que les Etats Unis. Quand aux accouchements, oui, on est loin de la petite semaine que l’on a en France. A plsu tard sur votre blog.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: