Valentine’s Day à la Française

Pour fêter ma naturalisation, mes copines américaines m’ont offert un panier contenant une bouteille de ketchup, un pot de peanut butter, un paquet de  hotdogs, un pain de mie bien blanc et bien mou, des tablettes de chewing-gum, un maxi Coca Cola…

Vous voyez le genre du panier.

Maintenant que tu es une des nôtres, m’ont-elles dit, voilà ce que tu dois manger.

Mes filles qui étaient assez grandes pour réaliser qu’un évènement important venait d’arriver ont également pensé qu’il était temps que leur maman devienne vraiment américaine. Elles ont cru, à tort, que tous ces bons produits bien de chez elles entreraient enfin notre frigo et nos placards.

Mais à part le beurre de cacahuète que j’aime de temps en temps, je ne suis pas très branchée hotdogs et Coca.

Une autre de mes copines m’a invitée chez le marchand de glaces du coin de la rue et m’a offert mon premier Root Beer Float.

Si vous ne connaissez pas, voici la recette :

Servez une boule de glace à la vanille dans un grand verre.

Versez lentement de la root beer sur la glace.

Répétez jusqu’à trois fois l’opération dépendant de la taille du verre.

Et pour finir décorez avec de la crème chantilly et une cerise au marasquin (ici on dit maraschino)

La root beer contrairement au mot beer (bière) n’est pas une boisson alcoolisée. Elle est réalisée à base d’extraits végétaux ce qui explique son goût de médicament que je n’aime pas.  Mais c’est une opinion personnelle car mon fils, pur produit hybride, adore, sans doute encore davantage car je n’en achète jamais pour la maison et occasionnellement le surprend en lui en offrant une après l’école.

Comme avec le Coca, le pain blanc en tranches et la root beer,  notre famille est divisée en ce qui concerne la Saint Valentin.

En ce qui me concerne je n’ai jamais été fan de cette journée d’amour imposé.

Mon mari est pire que moi.

Alors ce jour là, non, on ne se fait pas de petits cadeaux et de diners en amoureux.

Quand on s’est rencontrés à Paris – la capitale mondiale de l’amour, disent les américains – celui qui allait devenir mon mari m’a tout de suite mise au parfum.

« Depuis que je t’ai rencontré c’est la Saint Valentin tous les jours. »

Qui, mais un français, aurait pensé à inventer une phrase à la fois amusante et craquante ?

Mais avec nos enfants Made in U.S.A., on ne peut pas complètement ignorer la Saint Valentin.

Ils ont une excuse : la Saint Valentin ou Valentine’s Day se célèbre tôt ici.

Dès l’école maternelle, les maitres ou les maitresses envoient à la maison une lettre donnant la liste de tous les camarades de classe de façon à ce que chaque enfant prépare une carte pour chacun. L’échange est parfait puisque votre petit(e) part avec 20 cartes le matin et reviendra exactement avec 20 autres le soir.

Cela évite les crises de jalousie et surtout renforce l’idée que tout le monde est ami avec tout le monde.

Parce que la grande différence entre les français qui fêtent la Saint Valentin en France et les Américains, c’est cela.

La fête de l’amour versus la fête de l’amitié.

Lorsque je vivais à Paris, je ne me faisais pas remarquer si je ne fêtais pas la Saint Valentin car ce jour là était finalement assez peu célébré. Il semble que commercialement au moins, la France ait emboité le pas aux States et que cadeaux et diners soient devenus un must aussi de l’autre coté de l’Atlantique.

Lorsque j’ai vu ce qui est arrivé au Pont des Arts, rien ne me surprend plus vraiment. Sceller son amour avec un cadenas semble être aux antipodes de la façon dont les français conçoivent l’amour. Je viens de lire que les cadenas vont être retirés. Enfin, ai-je pensé. Mais la raison est pratique et non pas symbolique : leur poids excessif menace le pauvre pont.

Revenant à la Saint Valentin, je reconnais que les petites cartes faites par les enfants aux States sont mignonnes, même si un petit peu too much et too sweet sur les bords.

En parlant de sucreries, il y a les bonbons de Valentine’s Day, of course. Un petit bonbon en cœur ajouté à la carte pour celui ou celle que l’on aime un peu plus qu’un autre ou qu’une autre.

Etre ami avec tout le monde c’est une utopie, même en maternelle.

Alors le petit bonbon ou carrément la boite de bonbons, dans le cas d’un grand amour, remet tout cela en place.

C’est par mes enfants – comme pour les autres traditions américaines – que la coutume de la Saint Valentin est réapparue dans ma vie. Au moins dans sa version enfantine.

Je verrai demain si mon mari est toujours resté bien français.

Si vous vivez en France fêtez-vous la Saint Valentin ? Si comme moi vous vivez loin de votre pays natal avez-vous adopté les coutumes locales y compris la Saint Valentin ?

HPIM4019

Comments

  1. Sisyphus47 says:

    I do celebrate the day, but then it’s my birthday too!! Vive St Valentin! 😉

  2. En france, la Saint Valentin je l’associe à une fête purement commerciale! Nous sommes sollicités de partout, écran, pub..etc personnellement, j’en ai perdu la saveur!!! par contre l’idée aux US que même les petits envoient une carte je trouve le principe formidable! ..

    • C’est l’impression que j’ai maintenant avec la France. Dommage. C’est relativement nouveau, non? Mais c’est vrai que les petites cartes dans les classes des enfants c’est sympa. Tout le monde en a une donc pas de petit triste dans son coin. Merci de votre visite. A plus tard sur votre blog.

  3. We celebrate to a very slight degree, in that I still buy my daughter a box of candy, a tradition that began when she was very young. As for my wife and me, we consider this to be a “Hallmark Holiday” i.e. one created to generate revenue. It was also my parent’s wedding anniversary so we celebrated when I was growing up but for the more important reason.

  4. I know you like candies so it makes sense to offer some to your daughter! It’s true that some people pick Valentine’s Day to get married and of course then it makes also perfect sense to celebrate. I still prefer Valentine’s Day in the US because of the friendship aspect, even though it’s not French at all. Tomorrow I will post on the same topic but in English. I hope to see you again!

  5. Oh que je suis d’accord sur cette fête toute en sucre ! Nous non plus ne la fêtons pas ; 30 ans de mariage bientôt, c’est ça la preuve qu’on s’aime, non ?

  6. Ah une autre qui n’aime pas trop! Oui, en effet 30 ans sans St. Valentin prouve bien que c’est la bonne recette. Merci pour votre visite.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: