Geronimo Hotshots à Yosemite

Quand mon fils conduit, je suis silencieuse. Parfois je prends le volant quand il me dit, en jetant son sac à dos sur la banquette arrière, « Je suis crevé. » En fait, il me dit, « I’m dead tired. »

Hier soir était un de ces jours. Chaud. Faim. Soif. Beaucoup de devoirs. Un iPod bourré de nouveaux morceaux à écouter.

Dans ces moments là, quand je sens qu’il vaut mieux le laisser décompresser avec sa musique qu’avec ma conversation, je mets la radio.

Dans mes débuts aux US, la radio était un vrai challenge. Sans expressions faciales et gestes pour aider ma compréhension, j’étais vite noyée. Mais le temps a passé et maintenant j’écoute les news sur NPR comme si j’écoutais France Inter.

Hier soir alors que je roulais en direction de Yosemite, le regard fixé sur la ligne bleue des montagnes, en me demandant si Cal Fire – les équipes de pompiers de Californie – avaient avancé dans leur lutte contre le Rim Fire, je suis tombée sur un reportage qui tombait à pic.

Les Geronimo Hotshots sont des pompiers très spécialisés qui vivent sur les réserves indiennes. Le reportage présentait l’une de ces sept compagnies américaines, celle ci venant d’Arizona pour aider à combattre les incendies dans Yosemite.

J’espère que votre anglais est assez bon pour écouter le reportage et lire l’article.

Si ce n’est pas le cas, cela vous donnera une occasion parfaite de le peaufiner. Promis, çà en vaut la peine.

%d bloggers like this: