Nouvelles du Front

La rentrée scolaire est derrière moi, et je reprends avec lenteur – il fait très chaud ici – mes habitudes ‘studieuses.’

Quelques nouvelles du front.

Bonnes nouvelles :

A Book Barn, une librairie locale de la vallée, m’a invitée à participer à un Mystery Book Festival le 12 Octobre. J’avais visité le libraire au début de l’été, et je suis contente qu’il ait suffisamment aimé Trapped in Paris pour considérer ma participation. Il y aura une lecture suivie de questions réponses et d’une séance de dédicaces. Je ne connais pas les autres auteurs qui seront présents, mais je suis impatiente de faire leur connaissance. On écrit seuls mais pas dans la solitude.

Les leçons que je tire de mon travail de promotion : ne jamais perdre espoir et apprendre la patience – les contacts établis ne produisent pas souvent de résultats immédiats, mais ne pas prendre une réponse qui arrive tardivement pour un non est un bon conseil à suivre.

Je travaille à la publication d’un autre roman pour garçons et filles fin élémentaire début collège – ici on appelle cette tranche de lecteurs Middle Graders. Je l’ai soumis à un concours où il a été semi finaliste, mais malheureusement – pour le livre et pour moi – n’a pas été le grand vainqueur. Les critiques positives m’encouragent cependant à prendre le risque de le publier.

Mauvaise nouvelle: Je peine à terminer le premier jet de mon nouveau roman pour ados – Young Adult ou YA aux US.

Nouvelles mi figue mi raisin : J’attends la réponse d’un éditeur et d’un agent pour un autre manuscrit, pour adultes celui ci. Ils trainent à se décider. Comme je vois toujours un verre à moitié vide comme un verre à moitié plein je me dis, « Pas de nouvelles, bonnes nouvelles. »

En attendant leur décision je prépare une compilation de mon blog en français.

L’occasion de corriger quelques fautes impardonnables.

Une autre leçon: Ne jamais faire confiance à son spell checker.

Surtout dans sa langue natale.

%d bloggers like this: