Le Midwest Américain

Traverser les vastes plaines américaines en pleine campagne électorale rappelle l’importance du Midwest.
L’Illinois, l’Indiana, le Minnesota, le Michigan, l’Ohio, le Wisconsin et le Missouri forment la région centrale des USA. Ces états incarnent encore l’idéal de la petite ville américaine et des valeurs qui l’accompagnent. Cette région est baptisée Heartland.
Plusieurs des plus grandes villes américaines se situent dans le Midwest, avec en vedette, leur reine Chicago. Le Midwest ce sont des fermes soignées, des petites villes aux rues bordées d’arbres et des villes industrielles et industrieuses. Son histoire mêle étroitement l’histoire des tribus Indiennes et celle des immigrants pionniers de toutes nationalités qui vinrent peupler cette région.
Le débat électoral pour la présidentielle de novembre est bien fade par rapport à celui de 2008. Il est remplacé par des spots télé payés par les ‘fund-raising’ diners qui ne ciblent que les quelques états qui décideront ou non de la victoire républicaine ou démocrate. Une majorité sont dans le Midwest.
Ça vole bas des deux cotés. Attaques républicaines visant le taux de chômage très élevé et le nouveau plan de santé. Attaques démocrates visant le succès financier de Mitt Romney et l’agenda conservateur de son parti.
Je n’ai vu aucun de ces spots télé en Californie. Là-bas, la victoire démocrate est gagnée avant d’être engagée.
Sous mes yeux éblouis par un soleil implacable, les champs de mais et de colza s’étirent à perte de vue sur une terre plate au-dessous d’un ciel immense.
Apres l’Ohio, l’Illinois, terre natale d’Abraham Lincoln, mélange d’agriculture, de petites villes sans distinction particulière, similaires à tant d’autres avec leur restaurants fast food, leurs églises et celles à venir : « Future home of the Bible Chapel » et leurs panneaux promouvant les armes a feu.
Roses are red 
My gun is blue 
I save life 
Gun Save life. Com
Tous ces signes rappellent que la religion et les armes font souvent bon ménage.
L’Illinois, comme la Californie parmi très peu d’états, a voté des lois limitant la vente d’armes lourdes aux particuliers. Washington n’a jamais passé de loi fédérale à ce sujet.
Les américains ont rarement des grilles ou des barrières autour de leurs maisons et laissent volontiers leurs portes ouvertes, contrairement aux français qui ont équipé leurs fenêtres et portes de rideaux de fer électriques qui les font ressembler à la nuit tombante à des coffres forts.  Ils préfèrent garder une arme a feu. Au cas ou.
Alors que dans la distance des éoliennes étirent leurs bras longs et fins, d’autres panneaux, plantés dans les champs, clament l’importance des plantations de mais et soja :
Our country (notre pays)
Our crops (nos cultures agricoles)
Our corn (notre mais)
Our éthanol (notre éthanol)
Road to freedom (la route vers la liberté)
Soydiesel.com (le diesel au soja)
L’Amérique, c’est cette terre de contraste géographiques et culturels vertigineux.
Comment voulez-vous que le pays ne soit pas parfaitement divisé en deux qu’il s’agisse de la santé, de l’éducation, des armes à feu, du mariage gay ou du président ? 
%d bloggers like this: