Oklahoma City

Le 22 avril 1889, au cœur du Midwest américain, des dizaines de milliers de personnes furent autorisées à franchir la frontière entre les terres déjà habitées et celles non assignées. A pied, à cheval, dans des wagons, et même à vélo, 10 000 de ces hommes, femmes et enfants deviendront les premiers résidents d’Oklahoma City.
La Great Run Race symbolise la conquête des terres du Midwest et l’histoire des pionniers américains.
En une journée, Oklahoma City était née. En 1907, l’Oklahoma entrait dans l’Union. Trois ans plus tard, Oklahoma City devenait la capitale de l’Etat.
Un peu plus de cent ans plus tard, Oklahoma City entrait tristement de nouveau dans l’histoire. L’attentat à la bombe du 19 avril 1995 démolira l’un des bâtiments fédéraux du centre ville, tuant 168 personnes dont 19 enfants.
Aujourd’hui sur les lieux de cet acte de violence terroriste, une pelouse verte et impeccablement entretenue, sont rangées des chaises symbolisant chacune des victimes, une étendue d’eau sereine qui invite à la réflexion, un arbre somptueux qui a survécu à l’explosion, et un musée national, témoin de ce jour tragique dans la mémoire américaine.


Ce soir ce sera Memphis, lieu de naissance du blues et du rock and roll. BB King, Otis Reading, Johnny Cash, et bien sur Elvis Presley, pour ne nommer que quelques grands.
Memphis c’est le sud, la rivière Mississippi, l’assassinat de Martin Luther King sur le balcon de son motel, la révolte d’un peuple oprimé qui conduiront à l’abolition de la ségrégation raciale.
Qui a dit que les Etats Unis n’ont pas d’histoire ? Elle est si jeune qu’elle palpite au cœur de chaque état et au tournant de chaque rue.
%d bloggers like this: