Foie Gras or Not Foie Gras, Croissants à Starbucks

Vous aimez le foie gras? J’adore. Autant que j’adore la Californie malgré ses excès qui souvent me font plutôt sourire, mais parfois aussi m’agacent.
Comme par exemple interdire le foie gras à partir du mois de juillet. Dans un état le mot interdire est une insulte, c’est injuste et assez ridicule.
Les animaux destinés à la consommation ne bénéficient pas de soins très humains aux Etats Unis.  Même en Californie, un état qui se veut le Zorro des minorités, les poules et les poulets sont particulièrement soumis à un style de vie – jusqu’à leur mort – assez barbare.
Peu d’américains aiment le foie gras, mais il m’est arrivé d’en offrir – mes parents m’envoient pour les fêtes de fin d’année des petits paquets gourmets – à mes amis et de les regarder, horrifiée, l’étaler sur des crackers comme si c’était de la Vache qui Rit. J’avais été tout aussi horrifiée de les voir mettre des glaçons dans un verre de Chardonnay quand le vin entrait à petits pas feutrés aux Etats Unis dans les années 90.
De la même façon que je ne mange du homard que l’été dans le Maine, quand les gens de là-bas le mangent, jeune et à un prix raisonnable, je n’ai jamais consommé de foie gras dans un restaurant ou acheté du foie gras dans un magasin aux USA.
Je réserve ce mets, cher à me papilles, à mes voyages en France et aux fêtes de fin d’année que je passe très souvent chez moi en Californie.
Donc l’interdiction de fabriquer du foie gras en Californie, de le vendre et de le servir dans les restaurants ne me prive pas vraiment. Plus que le gout divin du foie gras c’est ce qu’il représente qui me parait unique au monde.
Quel aliment symbolise davantage et mieux la gastronomie française, le plaisir de la table et la convivialité autour d’un bon repas que le foie gras?
Les américains parlent toujours des escargots et des grenouilles, des croissants et de la baguette quand ils parlent de la cuisine française.
Je ne sais pas pour vous, mais pour les escargots, c’est la sauce qui les accompagne que j’aime.  Les cuisses de grenouilles quant à elles ne m’ont jamais séduite.
Les croissants et la baguette de pain, on peut les trouver facilement aux US. D’accord, ils ne sont pas aussi bons, mais ils sont quand même arrivés depuis les années 90.
Attendons juste que Starbucks distribue les vrais pains et pâtisseries en direct de notre beau pays. Çava arriver très vite!
En tous cas pour le foie gras, je ne suis pas la seule à trouver l’interdiction de ce produit de notre terroir sur le sol californien hypocrite.
Je me console avec une visite en France cet été. J’achèterai du foie gras. J’ai renoncé à éduquer les américains sur certains sujets. Le foie gras c’est pour la famille.
La question qui me préoccupe maintenant : les douanes américaines me laisseront-elles rentrer ?

%d bloggers like this: